Le maire de Biarritz, Michel Veunac, nous a reçu la semaine dernière. Nous lui avons fait part de nos revendications et avons demandé l’annulation du G7.