Consensus d’action pour le contre G7

Alors que les représentant.e.s des gouvernements du G7 se retrouveront du 24 au 26 août à Biarritz, il est important de montrer que nous nous mobilisons pour construire un autre monde. Ainsi, du 19 au 26 août, les mobilisations à l’occasion du contre G7 mettront en évidence la diversité des mouvements qui s’engagent pour des alternatives solidaires, écologiques, féministes, anti-racistes, décoloniales, et anti-impérialistes. Nous nous appuyons sur des décennies de mobilisations pour la justice sociale, fiscale et climatique, au Nord comme au Sud et nous sommes solidaires des luttes contre toute forme de domination et d’injustice.

Dans ce cadre, nous avons décidé de construire et nous nous engageons à respecter un consensus d’action qui devra s’appliquer pour l’ensemble des mobilisations (sur le camp, lors de la manifestation du 24 Aout et durant les rassemblements sur les 7 places le 25 Aout) du contre-G7 portées par les plate-formes « G7 Ez ! » et « alternatives G7 », du 19 au 26 août, à Hendaye, Urrugne, Irun et autour de Biarritz :

  • nous agirons avec calme et détermination, dans un esprit de construction et de résistance.

  • nous ne dégraderons rien, nous ferons uniquement usage de méthodes et techniques non-violentes  et pacifiques pour montrer notre détermination, nous ne participerons pas à la surenchère et nous ne mènerons pas de stratégie de confrontation avec les forces policières. En cas de charge et violence policières, nous mettrons en place des techniques de résistance non violente, à définir ensemble.

  • nous sommes attaché.e.s à garantir la sécurité des personnes présentes sur les lieux de nos manifestations et actions. Par notre présence, notre nombre et notre cohésion, nous montrerons que nous sommes la solution.

  • par contre, nous nous opposons à toute tentative de récupération de nos mobilisations à des fins commerciales, réactionnaires ou violentes.

  • Afin de créer des conditions favorables à ce cadre, nous exigeons le retrait des forces de police des lieux où se tiendront tous nos rassemblements. La gestion violente du gouvernement de Macron contre tout type de manifestation d’opposition nous inquiète au plus haut niveau, tout comme la brutalité du système néolibéral qu’il défend, sans commune mesure avec la colère exprimée lors des manifestations.

Ce consensus d’action, qui est la garantie que nous prendrons soin de notre diversité. Il doit permettre à chacun.e de trouver sa place, en particulier celles et ceux qui sont directement affecté.e.s par les décisions des gouvernements des pays du G7.